Yann Arthus-Bertrand – Cycle sur les plus grands Photographes du XXe siècle. #3


Yann Arthus-Bertrand est un photographe, documentariste et reporter français né le 13 mars 1946 à Paris. Avant de devenir le photographe reconnu qu’il est, Yann est d’abord attiré par le cinéma. C’est âgé de 17 ans qu’il deviendra « assistant réalisateur » puis acteur.

Sa vocation pour l’écologie le poussera à abandonner le cinéma 5 ans plus tard pour diriger une réserve naturelle animalière dans l’Allier. Puis, c’est vers sa 30ème années qu’il alliera photographie et amour pour la nature en photographiant chaque jour pendant 3 ans une famille de lions Kenyane afin d’en étudier le comportement.

Yann le cinéaste.

En 1963, alors âgé de 17 ans vas faire ses premiers pas dans le cinéma en tant qu’assistant réalisateur et acteur. Il ne jouera que de petits rôles dans Dis-moi qui tuer d’Étienne Périer en 65 et dans OSS 117 prend des vacances de Pierre Kalfon en 1970, mais son gout prononcé pour le cinéma restera intact lorsque en 2009 il écrira et réalisera le film documentaire Home pour le cinéma.

La terre vu par Yann Arthus BertrandPhotos pour le film Home

Yann l’écologiste.

Très tôt sa vocation pour l’écologie résonnera comme un leitmotiv dans la vie de Yann Arthus-Bertrand. En effet, lorsqu’il quitte le cinéma en 1970, celui-ci se retrouve catapulté à la direction de la réserve naturelle animalière du château de Saint-Augustin dans la commune de Château-sur-Allier (Commune de de 165 habitants de l’Allier (03) en Auverge).

Plus tard lorsque âgé de 30 ans, Yann accompagné d’Anne, son épouse, part vivre au Kenya dans la réserve de Massaï Mara pour y étudier le comportement des lions.
C’est à cette période que Yann Arthus-Bertrand deviendra photographe. En effet il passera 3 années à prendre des clichés d’une famille de lions qui lui donneront l’envie de sortir son tout premier livre photographique : Lions.
Pendant son séjour Kenyan il découvrira le monde vu du ciel à bord d’une montgolfière, ce qui lui a surement donné le gout de la photographie aérienne dont il est aujourd’hui un grand spécialiste.

Mine de Charbon vu par Yann Arthus-BertrandMine de Charbon vu par Yann Arthus-Bertrand

Yann le reporter.

Après son épopée Kenyane, Yann rentre en France et entame une carrière de photoreporter couvrant des sujets proches de ses aspirations écologiques comme le reportage très connu des Gorilles du Rwanda de Diane Fossey, mais aussi, sur le thème du sport et de l’aventure en couvrant pendant plus de dix ans le Paris-Dakar et en réalisant chaque année le livre du Roland Garros.
Il Photographiera aussi le Salon annuel de L’agriculture de Paris.

Taureau Blond d'Aquitaine au salon de l'agricultureTaureau Blond d'Aquitaine au salon de l'agriculture

Yann le photographe.

En connaissant un peu mieux son parcours, l’on comprend rapidement que Yann est attiré par l’image depuis son plus jeune âge.
C’est tout naturellement qu’en 1989 il rassemble les 100 plus grands photographes de France autour d’un évènement qui donnera naissance à un livre « 3 Jours en France » ce qui lui vaudra surement la reconnaissance internationale de son travail et d’être publié par de grands magazine photo tel que National Geographic, Life ou encore Geo.

En 1991 il crée la première agence de presse et banques d’images de photo aérienne du monde qui porte le nom d’Altitude.

En 1994 parainé par l’Unesco, il réalise un projet d’inventaire des plus beaux paysage de la planète vu du ciel. Ce projet : « La Terre vue du ciel », donnera lieu à l’édition d’un livre vendu à plus de 3 millions d’exemplaires à travers le monde.

Il exposera aussi ses photos gratuitement et en plein air dans plus de 110 villes et vu par près de 120 millions de personnes. Plus tard en 2006 il a réalisé une série de documentaire intitulé « vu du ciel » qui, en quelque sorte, lui donneras surement l’envie de réaliser « Home » 3 ans plus tard.

Le volcan Maelifell en IslandeLe volcan Maelifell en Islande

Yann le Chevalier de la Légion d’honneur.

Yann a reçu plusieurs distinctions au cours de sa carrière.
Plusieurs écoles (primaires, maternelle ou lycée) on reçut le nom de Yann Arthus-Bertrand.
Ce dernier considère que ces nominations sont pour lui le plus grand honneur qu’on ait pu lui faire, bien qu’il eût été désigné Chevalier de la Légion d’honneur, peintre de la marine et chevalier de l’Ordre du Mérite agricole et reçu des mains du président Nicolas Sarkozy les insignes d’officier de l’Ordre national du Mérite.

Centrale Nucléaire françaiseCentrale Nucléaire française
Machu PichuMachu Pichu
Le Golf de Sperone en CorseLe Golf de Sperone en Corse
Magnifique cheval ShireMagnifique cheval Shire
Ville de ShaliVille de Shali

Site web de Yann Arthus-Bertrand

Podcast avec Yann Arthus Bertrand :

Application iPhone/iPad :

Cycle sur les plus grands photographes du XXe siècle :

  1. David Hamilton.
  2. Ansel Adams.
  3. Yann Arthus-Bertrand.
  4. Shinzo Maeda.
  5. A venir…

Source : Wikipédia, Google image, LivresPhoto, Anna Galore

Une réponse à Yann Arthus-Bertrand – Cycle sur les plus grands Photographes du XXe siècle. #3

  1. Pingback: Ansel Adams – Cycle sur les plus grands Photographes du XXe siècle. #2 | Neozox

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>